Message pour les égratignés de ce blog

04/11/2010 à 10:32 | Publié dans La vie des blogs | 10 commentaires
Étiquettes : , , , , , , , ,

 
Extrait de l’article :
« L’espérance de la jeunesse »
sur un blog en sursis de disparition par censure sur le site du Nouvel Observateur.

 
(…) les potentialités mais aussi les risques de la société internet dans laquelle

la frontière entre vie publique et vie privée tend à s’effacer, ce qui n’est pas sans danger notamment pour les plus jeunes.

Une mise en garde appuyée en direction des jeunes : tout ce qu’on y écrit est public et ineffaçable, toutes les photos mises en ligne sont publiques. Il faut qu’ils comprennent que sur les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, on n’échange pas entre amis mais on publie pour l’éternité. Par contre un de ses mérites est de pouvoir s’inventer une identité virtuelle autre, voire plurielle, ce qui donne un univers imaginatif virtuellement sans limites.

Attention donc de prendre du recul vis-à-vis des « vies » qui s’exposent sur internet, les « avatars ».

Mais ce conseil ne s’adresse-t-il qu’aux jeunes ? C’est drôle de voir que même les vieux blogueurs de la nobserverie, notamment ceux du club des bisounours, s’y laissent encore prendre quand ils utilisent les blogs comme succédané de Facebook, malgré leur déjà longue expérience de relations « spéciales » avec des blogueurs comme Claude, Ismaël, Will ou bien d’autres.

Ainsi un gentil pied noir peut par exemple se transformer par amusement en terrible raciste acariâtre. Le virtuel permet toutes les créations et inventions, toutes les illusions et duperies.

Messages rappelés pendant l’émission :

Les blogs ne sont pas des journaux intimes

Sur le web un jour, des traces pour toujours

Il n’y a pas de droit à l’oubli sur internet

Pour rester maître de mon image, avant de publier, je réfléchis

Sur le web un jour, des traces pour toujours ?
envoyé par cnil.

[Fin de l’extrait]

 
 
C’est ce que devrait savoir un expert en communication quand il nous explique :

« Je m’appelle Thierry S., rien de caché … »

en commentaire à cette adresse :
http://unevie2passions.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/04/19/les-commentaires-sur-mon-blog.html

comme le montre la copie écran d’une Recherche Google extraite de l’article précédent.

 
Rappel d’un article précédent sur le même personnage :
« Réponse à ceux qui n’aiment pas ce blog »

« (…)
Et puis enfin, ceux qui auront été victimes sont ceux qui l’auront cherché !
(…) »

Ecrit par : Abou | 14.02.2008

Quelle grande sagesse !

 
 


Entries et commentaires feeds.