Obsession

29/05/2016 à 15:53 | Publié dans Anti-(In)secte | Laisser un commentaire
Étiquettes : , ,

 
Il disait être le frère de Wilkomirski.

Abou frère de Wilkomirski

 
 
Il a toujours la même obsession.

Thierry Semo obsession

 
 
 

 

 
 

Des ragots selon Allegra

14/03/2014 à 16:38 | Publié dans Anti-(In)secte | Laisser un commentaire
Étiquettes : ,

 
Voilà un commentaire d’Allegra (chez Pyroman) :

Allegra-et-les-ragots-de-j-michel

« J »ai été une des premières à dénoncer les « ragots » (terme que j’avais utilisé) de JM, bien avant qu’il ne s’attaque obsessivement à C, et cela m’a évidemment valu des propos calomnieux sur ses blogs.
Notre blog était à cette époque une de ses cibles privilégiées, et J.M. était plus ou moins apprécié.
Par ailleurs, je trouve piquant et étrange que le blogueur pyroman, alias krapobluf, condamne des procédés qu’il utilise abondamment lui-même à l’égard de blogueurs qui lui déplaisent, sous les acclamations de ceux-là mêmes indignés par l’ignominie de JM. »
Écrit par : allegra | 14/03/2014

Je mets au défi Allegra de trouver un ragot non documenté de JM à son encontre.

 
Pour en savoir plus…

 
 

Abou se regarde dans le miroir

20/12/2013 à 22:00 | Publié dans Anti-(In)secte, Portrait | Laisser un commentaire
Étiquettes : ,

 
Commentaire d’Abou chez celle qui bave d’un côté et dit n’avoir « pas de griefs » de l’autre. (une susceptibilité nous explique le vénéré sanctifié)

« Les blogs ça aura été pour moi une drôle de leçon, je crois qu’on y rencontre surtout ses propres faiblesses. Edifiant, mais un peu dur, pas joyeux justement. Je n’avais pas besoin de ça »

Écrit par : abou | 17/12/2013

Quand Abou se regardait dans le miroir, cela donnait ça :

« Je suis un juif antisioniste, il est juste qu’on pointe cela aux yeux de tous, afin que nul n’en ignore !
D’autant que je demeure en pleine contradiction avec moi-même, ainsi j’approuve un texte antisioniste de Pierre Stambul et j’insulte celui qui relève cela. Je dois donc être un juif doublement honteux !
Je suis un imbécile, qui va frayer avec des algériens terroristes islamistes !
Je suis un vil flatteur qui fait semblant de comprendre des textes philosophiques, et qui pousse des petits soupirs dès qu’il entend le mot ‟ humanisme ˮ Je cultive de fausses amitiés sur les blogs.
Je profite que ma mère ait été déportée à Auschwitz pour faire mon intéressant.
Je me suis drogué, et j’ai été en prison.
J’ai un humour très particulier sur le trafic d’organes d’enfants.
Ah, au fait je ne bois plus. Tant pis…
Je suis grossier, j’écris des mots orduriers à tous ceux qui ont le courage de révéler ces faits à un large public.
Je les harcèle. Jusqu’à ce que leur blog disparaisse, par ma faute.
Je travaille sur des fichiers informatiques qui visent à maintenir les médecins dans une dépendance néfaste envers les Laboratoires Pharmaceutiques.
J’enregistre des chansons « imbéciles »
Je dis des ignominies sur des photos de personnes disparues
Je caresse dans le sens du poil un xénophobe raciste et fasciste. Cependant je prétends qu’il s’est fait épingler par la LICRA pour antisémitisme alors que ce n’était « que » pour islamophobie.
Je parle sans savoir. Mais c’est ma technique : j’écris des conneries en espérant que les gens me croiront sans vérifier, ce qui est malheureusement le cas.
J’ai écrit sur un blog sioniste
X au ghetto
Y au zyclo
J’écris n’importe quoi, je suis un imbécile, abscons en plus
… Ceci pour l’un

Je suis une crapule, je joue double jeu, je ne veux pas que la vérité éclate sur les basses manoeuvres qui se trament sur les blogs. Je suis le complice d’un énorme réseau qui vise à faire taire les voix authentiques.
Évidemment je suis franc-maçon, ma mère était franc-maçon, et ma fille sera franc-maçon.
Je ne respecte aucune amitié, je me moque des gens qui me font confiance.
Je caviarde les commentaires qu’on m’envoie.
Je me suis drogué, et j’ai été en prison.
Je suis violent
Ah au fait je ne bois plus. Tant pis…
Je suis un être méprisable
… Cela pour l’autre »

Ce fut à cette adresse :
"Moi Abou, malsain de corps et d’esprit"
Avec 88 commentaires, sélection :

« Le monde manque d’Abou, il en serait plus pacifique et fraternel. On est tous sur un vaisseau battu par les flots.
Ceci de la part d’un non-juif sioniste, parce que tout peuple a droit à un état sur la terre de ses origines, terre ou chaque croyant « du livre » veut voir rétablir les premiers relayeurs du Message. (…) »

Ecrit par : Nolats | 05.04.2010

« Touchez pas à Abou, les p’tits merdeux
ou ça va saigner ! »

Ecrit par : plumeplume | 05.04.2010

« (…) Pour information, si vous avez manqué le début la séance qui dure bien depuis 6 mois, l’UN s’appelle j.michel et l’AUTRE c’est Mathieu, ex Daniel. »

Ecrit par : abou | 06.04.2010

«  L’histoire, suffit d’être patient, elle sera disponible un jour avec les références.

Simplement vous êtes venu me chercher sur mes blogs et vous m’avez trouvé. Un simple rappel d’un commentaire que j’avais adressé à Nolats : « Mais à vous, Nolats, je peux le dire : tant qu’Abou me titillera, je lui taperai dessus (je suis pas chrétien), mais ça me fait royalement chier. Par contre taper sur Kamile, ça me distrait. »

Or ce commentaire, au lieu de vous calmer ce que j’espérais à l’époque, avait provoqué des attaques encore plus intensives de votre part. Alors que vous vous présentiez aujourd’hui comme le persécuté, c’est assez hilarant.

Vous avez gagné une manche en me faisant censurer (à moins que l’insulte m. à m. qui a été mise en exergue par le modérateur comme exemple, ne soit pas de vous mais d’un blogueur qui aurait utilisé votre identité ?), mais l’avenir est encore ouvert.

Et si vous voulez ajouter une autre de vos vilenies que celle de « merdouille » sur le détournement de la photo, vous pouvez parler de votre humour très particulier sur le trafic des organes d’enfants. C’était aussi à dég… Par contre drogué et en prison, ça je savais pas, mais si vous donnez des précisions, je suis prêt à les reprendre sur mon blog. Et les chansons « imbéciles », je ne l’ai jamais dit. »

Ecrit par : j.michel | 06.04.2010

«  Monsieur J.Michel,

puisque vous voulez des civilités, qui ne masquent en rien votre indélicatesse sachez-le bien !
Môssieur J.Michel donc, je tiens à vous dire ici que je vous considère comme un personnage malfaisant, à l’esprit quelque peu pervers.
Vous aviez, sur votre blog ‟ d’humeur ˮ repris un article paru dans la presse africaine qui faisait un amalgame grossier entre Kouchner, judaïté et franc-maçonnerie, pour désigner la politique extérieure de la France. Un brouet stupide.
Je me suis permis de vous demander (peut-être vous ai-je tutoyé, ô infamie !) où vous vouliez en venir avec votre publication : vous moquer des africains, révéler quelque chose d’inédit sur un prétendu lobby judeo-maçonnique ? Vous n’avez jamais répondu à ma question, monsieur.
Je devine maintenant où vous vouliez en venir : il s’agissait simplement d’agiter une petite banderille, comme ça, pour voir, pour faire ah ah ah !
C’est bête, non ?
Mais du coup j’étais ferré ! Petit furet futé, vous êtes allé voir qui pouvait bien être ce Abou sur les blogs, et vous avez découvert une mine d’or : j’étais le juif qui embrassait Kamile le musulman !
Extraordinaire ! Une mine d’or pour vous.
Il est exact, Môsieur J.Michel, que Kamile, et Plumeplume et moi-même nous nous sommes retrouvés souvent sur des blogs que l’on pourrait qualifier d’extrêmistes (pour faire simple à vos yeux soi-disant ‟ naïfs ˮ) à savoir par exemple chez Aïssa autant que chez Allegra et Mirage.
On s’y essayait au dialogue, à cette sauce peut-être stupide en tout cas très décriée à présent, qui s’appelle l’humanisme.
Chacun avec ses moyens, moi vaguement avec du tremolo, Kamile avec son verbe balasphématoire, Diable et Bon Dieu à la fois, Plumeplume avec des raisonnements plus discursifs.
Que cela vous énerve c’est possible.
Un être sensé aurait critiqué notre position, disant par exemple qu’elle était intenable.
Je n’ai jamais rien, mais rien de rien, compris à votre position sur ces problèmes, et je mets au défi quiconque de me l’expliquer. Je partais du principe, très vaguement exprimé par vous, que vous étiez ‟ contre ˮ les totalitarismes et les extrémismes religieux. Oui, j’ai cru comprendre. Finaud hein ?
Alors comment se fait-il que vous nous ayiez pris pour cible ?
Parce qu’on était là, et que ça vous faisait marrer ????
Vous ne seriez pas un peu bête ?
C’est sûr qu’on se faisait dégommer, ici et là.. Est-ce que ça valait vraiment le coup de nourrir un blog à partir de ça ? Ah regarde il s’en est pris une là ! Et là encore une !
Alors, sous votre grosse plume au vitriol Kamile est devenu ‟ Kamile le terroriste ˮ et moi ‟ Abou le juif antisémite ˮ. Plumeplume n’a pas été épargnée non plus, pseudo philosophe, etc.

Je ne vous ai pas laissé faire ! Et je suis venu vous insulter, et je vous insulterai encore et encore si vous continuez ce petit jeu débile, mössieur ! Il n’y a rien d’autre à faire avec vous, vous n’êtes que dans le ricanement, vous fuyez tout échange,, et bien sûr vous attribuez ce petit biais aux autres.
Facile, môssieur !
Evidemment on est bien vite sorti du politique ! C’est à ma personne que vous vous en êtes pris, prétendant que je travaillais pour un fichier informatique à l’attention des Laboratoires, etc etc.
On ne va pas faire le détail, les mesquineries c’est tout bon pour vous, c’est votre fond de commerce
‟ Et les chansons « imbéciles », je ne l’ai jamais dit. ‟ là, sur votre commentaire au dessus
Nuance bien sûr, faire un post intitulé ‟ copier-coller imbécile ˮ qui reprend une chanson que j’ai enregistrée, c’est autre chose, bien sûr.
Mesquineries constantes.
De toute façon reprendre des commentaires ici ou là, et les coller, les juxtaposer avec d’autres commentaires pris ailleurs, mais par définition c’est mesquin !
C’est minable.
Minable…
Votre petit plaisir est de pointer du doigt, et vous êtes très très content de votre joli doigt, tel l’imbécile

Merci d’être passé, Môssieur ! »

Ecrit par : abou | 06.04.2010

Simple sélection dans les premiers commentaires, mais il reste de nombreuses perles à découvrir, avec Nolats apprenti dans les ragots (depuis il est devenu cadre sup à la manufacture des ragots), une histoire curieuse entre les 2 plumes et Jean-Marcel Bouguereau (à mourir de rire) et surtout un éloge appuyé de Kamile.

Si vous en faites la demande, je peux déballer le tout.

 
 

Les 2 plumes qui chatouillent aboulibouli

04/10/2013 à 11:35 | Publié dans Anti-(In)secte | Laisser un commentaire
Étiquettes :

 
message de la nuit :

aboulibouli comment 2 plumes-stabilo

Voilà les discussions à la table de bistro du sélectionneur de semences et pigiste bénévole pro-OGM.

 
Sur le même sujet :
"En remontant dans mes fiches aboulibouliennes"

Pour en savoir plus…

 
 

En remontant dans mes fiches aboulibouliennes

08/08/2013 à 10:09 | Publié dans Anti-(In)secte | Laisser un commentaire
Étiquettes : ,

 
Trouvé ceci, daté du 06/04/2010 (important la date) :

« Monsieur J.Michel,
(…)
Môssieur J.Michel donc, je tiens à vous dire ici que je vous considère comme un personnage malfaisant, à l’esprit quelque peu pervers.
Vous aviez, sur votre blog ‟ d’humeur ˮ repris un article paru dans la presse africaine qui faisait un amalgame grossier entre Kouchner, judaïté et franc-maçonnerie, pour désigner la politique extérieure de la France. Un brouet stupide.
(…) »

Ecrit par : abou | 06.04.2010

C’était à cette adresse :
alouesttoute.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/04/05/moi-abou-malsain-de-corps-et-d-esprit.html

L’article « amalgame grossier entre Kouchner, judaïté et franc-maçonnerie, pour désigner la politique extérieure de la France », est disponible à cette adresse :
"Israël au Soudan"

Vous pourrez constater qu’il ne mentionne aucunement la franc-maçonnerie. Mais comme « Juif et franc-maçon c’est un pléonasme » dixit l’antisioniste Abou, il faut bien en tirer la conclusion que la franc-maçonnerie serait donc une obsession d’Abou qui la voit partout, même où personne ne la voit !!!

 
 
Et Abou sort sa commission rogatoire, son ordre de mission divin :

«  Et il en est fier de son com !
Mais c’est un grave malade ce type !
C’est pas de l’ordre de la pourriture mentale, ça ?

Si je pense que Mathieu joue un jeu malsain, c’est parce que ma mère est allée à Auschwitz, je suis coincé par ça, je ne peux que hurler quelque chose d’impossible, genre « Mathieu est malsain ! »
Tout Auschwitz là, le pauvre…
C’est un petit peu bizarre non ?

Supposons que la maman de jean-michel ait été disons pute dans un bordel pour la Wermacht, par exemple, par exemple, cela justifierait et expliquerait peut-être le type de commentaires qu’il fait !
Tant qu’à faire, non ? »

Ecrit par : abou | 07.04.2010

Sous le même article intervient aussi Nolats qui déjà colportait un ragot sur j.michel. Y-a aussi la maîtresse des malhonnêtetés. Une véritable mine cette fiche, il y a vraiment des tas de commentaires très intéressants.

 
 

Les 2 plumes toujours aussi légères

31/07/2013 à 21:32 | Publié dans Anti-(In)secte | Un commentaire
Étiquettes : , , , , , , ,

 
Ou l’art et la manière de fabriquer un ragot à partir d’un faux.

« Et ce type est venu chez Caquedrole demander le numéro matricule tatoué sur le bras de la mère d’Abou. »

Écrit par : plumeplume | 31/07/2013

qu’elles disent chez Pyro les 2 plumes. Mais Caquedrole a republié les commentaires sous son article sur Chabrol. Vous pouvez donc facilement vérifier comment les francs-nobsons fabriquent des faux .

 
J’ai d’ailleurs rappelé la question d’origine qui était :

« Tiens ! Abou, à propos de transport en commun, mon oncle est inscrit sur la liste du transport qui est parti de Compiègne le 22 janvier 1944. Et votre maman, elle est sur quelle liste ? »

C’était le 30/04/2010.

 
Et pour ceux qui ne veulent pas relire les 91 commentaires sous l’article de Caquedrole sur Chabrol, application des benoîtitudes n°3 et 4, je cite le texte exact du commentaire déformé en « Et ce type est venu chez Caquedrole demander le numéro matricule tatoué sur le bras de la mère d’Abou. » par les 2 plumes :

«  En blogosphère, je suis d’accord avec Mirage : nous sommes Personne. Nous sommes ce que nous écrivons, point barre.

Par exemple un mec peut bien raconter n’importe quoi sur sa mère qui serait ci ou serait ça. Mais bizarrement quand on lui demande pourquoi on ne la trouve pas sur http://www.bddm.org, pas de réponse. Alors réalité ou fiction blogosphérique ? Comment savoir ?

De même quand on ne veut pas qu’on parle de son boulot pour les labos pharmaceutiques, ou de son père qui paraît-il été raciste, faut pas en parler en premier. Et quand on veut pas être cité, faut pas écrire sur les blogs publics. »

Écrit par : j.michel | 14.09.2010

 
Un ragot à partir d’un faux donc.

 
 

La question qui enragea Abou

26/07/2013 à 11:22 | Publié dans Anti-(In)secte | Laisser un commentaire
Étiquettes : ,

 
Elle est peu connue car Abou retira immédiatement de la publication le commentaire qui posait ladite question qui l’enragea. Ce n’est donc pas le commentaire qui aurait choqué Caquedrole, ce commentaire-ci n’existe en effet pas et n’a jamais existé, sans doute inventé par Caquedrole ou un de sa clique.

Rappel : depuis janvier 2009 Abou dépose de la mort aux rats-cistes sous la forme de crottins sur les blogs de j.michel au point que ceux-ci en sont morts en mars 2010. Parce qu’Abou s’est investi d’une mission qu’il dit avoir héritée de sa mère et qui lui donnerait des droits que les autres n’ont pas.

Et comme Abou a reconnu un antisémite dans le blogueur j.michel, étiqueté comme mouche à merde (et aussi face de rat crevé, autre expression exquisément abouliboulienne), il joue à l’insecticide pour éliminer cette bestiole malfaisante.

Pour en savoir plus sur sa mission…

 
En avril 2010 donc, j.michel privé de blog grâce aux bons soins de l’insecticide des blogs, dépose ses commentaires sur le blog d’Abou.

C’était à cette adresse :
alouesttoute.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/04/15/voir-comprendre-parfois.html

On y parlait de rafles policières sur dénonciation.

Et parmi mes commentaires, celui-ci immédiatement effacé par Abou, allez savoir pourquoi ?

« Tiens ! Abou, à propos de transport en commun, mon oncle est inscrit sur la liste du transport qui est parti de Compiègne le 22 janvier 1944. Et votre maman, elle est sur quelle liste ? »

C’était le 30/04/2010.

Mais pourquoi donc ce simple commentaire a-t-il mis Abou à bout ?

Étonnant, non ?

 
 

Abou m’écrit

27/07/2012 à 12:32 | Publié dans Anti-(In)secte | 11 commentaires
Étiquettes : , ,

 
premier extrait :

« Alors Monsieur pas content d’être retaclé sur le site de Clairvaux (t’aurais mieux fait de te taire tu vois !) met en branle toute sa grosse machinerie de diffamation, et allez les posts et les liens !
Et moi qui viens t’engueuler, et allez ! »

le tacle sur le site de Clairvaux est le suivant :

« parce que vous avez laissé entendre que les juifs avaient été déportés "comme des moutons", dans une fable stupide qui mettait en scène votre père, grand résistant devant le pantalon !
Qu’il se sent morveux qu’il se mouche, monsieur j.michel ! »

Écrit par : abou | 22.07.2012

La « fable » dans laquelle selon Abou j’ai « laissé entendre que les juifs avaient été déportés "comme des moutons" » est à cette adresse :
"Fiction et leçon"
J’y cherche encore et toujours l’expression "comme des moutons".

Quant à l’expression « votre père, grand résistant devant le pantalon ! », le grand littérateur peut en effet se sentir fier de ce tacle prometteur dans l’ascension au podium des jeux olympiques.

 
second extrait :

« Tu sais, il y a un mec qui est très irritant lorsqu’il étale sa petite vie personnelle, c’est Marius. Pédant, suffisant, insupportable.
Va le faire chier lui, oui, va le faire chier j.michel
…. Eh ben non, tu n’as tout simplement pas les couilles !
Pas les couilles, le petit j;michel !!! Eh non…
Oui, il paraît aussi que Marius a laissé entendre qu’il pouvait facilement te "localiser"

C’est comme ça qu’il faut agir pour que tu arrêtes d’emmerder les gens ? »

Une autre fois Abou m’avait suggéré d’aller emmerder Morgane, aujourd’hui c’est Marius.

L’histoire révisionnée par Abou, c’est que l’emmerdeur est devenu l’emmerdé, mais ne reconnaît pas qu’il fut l’emmerdeur primitif. Et que c’est dans le renvoi de ses propres crottins qu’il s’est embourbé. Mais Marius, il n’est jamais venu raconté que j’étais un antisémite, une mouche à merde et une face de rat crevé, ou me promettre de me couper les couilles comme le fit un autre frère à Abou. Ni même que je tenais des propos abjects et dégueu comme un certain vénéré qui n’a jamais pu préciser de quels propos il s’agissait. Alors pourquoi irais-je emmerder Marius ? De toute façon il se caricature lui-même et de plus volontairement, alors…

 
Quant au reste, ce n’est que mensonges, insultes et bave sur mon père, avec solution finale : « Crève, charogne ! »

Et Abou rajoute

27/07/2012 à 16:03

Abou compte mes commentaires en réaction à l’expression dont il est très fier : « votre père, grand résistant devant le pantalon ! ». Il en est donc aux doigts de sa troisième main et se demande combien de mains va-t-il devoir louer en plus pour continuer à compter ceux qui sont encore dans les tuyaux.

C’est ici

Donc il nous explique que mon commentaire chez Clairvaux retranscrit ici :

« « Clermont-Ferrand pression moins forte », peut-être mais la zone libre, ça a duré jusqu’à quand ? Dans les environs de Clermont y-avait aussi des résistants qui furent envoyés dans les camps de concentration et qui n’en sont pas revenus. Et je suis assez bien placé pour en parler, mais je n’étale pas les faits glorieux de ma famille comme d’autres… Mais là je ne pouvais pas laisser passer cette connerie de momo. »

éh bien :

« personne, je te garantie, personne, n’en avait rien à faire. »

C’est naturellement un point de vue tout à fait honorable, mais alors pourquoi, mais pourquoi donc, alors qu’Abou n’avait en rien participé à la discussion précédemment, venir nous parler, puisque personne n’en avait rien à faire dont lui, de « votre père, grand résistant devant le pantalon ! » ?

C’est la réponse à cette question évidente qu’on attend d’Abou, pas des élucubrations sur l’idée qu’il se fait de mon soi-disant antisémitisme caché, même s’il a l’appui inconditionnel du vénéré — la résistance des pantalons, il connaît depuis qu’il est ado — dans sa mission de désinsectiser la nobserverie.

Et un mensonge de plus, allons-y

27/07/2012 à 16:58

Abou nous dit aussi dans son dernier billet, en s’adressant à moi : « et là je vois que tu vas traîner chez l’Avis Sauve ».

Comme je ne suis pas allé chez l’Avis Sauve depuis déjà bien longtemps, je me suis demandé si par hasard quelqu’un n’y avait pas pris mon identité — les manipulations de pseudos, Abou connaît en effet la manière —, et donc j’y ai fait un tour.

Non non personne ne s’y est fait passer pour moi, par contre on y voit Abou qui appelle momo à la rescousse. Merci Abou pour ce bon gag 🙂

 
 

Nouveau mensonge du révisionniste Abou

26/07/2012 à 17:54 | Publié dans Anti-(In)secte | 2 commentaires
Étiquettes : ,

 
Leperse a bien raison, quelle perte de temps de devoir rétablir en permanence la vérité.

Donc Abou nous explique :

« "Et sa seule réponse fut qu’il était le frère de Wilkomirski."
Voilà exactement un exemple de tes collages de merde !
Ceci n’a jamais été ma réponse à ta question, ma réponse a été "va, cherche petit bonhomme"
J’ai dit que Wilkomirski était mon frère dans un article sur les blogs qui traitait de Wilkomirski… Tu te vois quand tu fabriques tes petites magouilles ???
C’est TA réponse, crétin, pas la mienne »

Voici l’image de son commentaire :

 
C’était à l’adresse
http://alouesttoute.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/09/13/paroles-en-fumee.html#c382291

 
 

Abou sort l’argument qui tue

26/07/2012 à 17:22 | Publié dans Anti-(In)secte | Laisser un commentaire
Étiquettes : ,

 
La nouvelle saison commença ici, commentée .

Dans son roman, Abou en est aux inspections de poux dans les pantalons des FTP-MOI, et à une histoire de « lécher le cul des kappos » que je n’ai pas saisie, sauf que je crois bien que c’est mon personnage qui est visé, mais c’est de la littérature, alors la compréhension n’en est pas à la portée de tous.

Il parle aussi d’un inspecteur des blogs. Peut-être celui qui expliquait :

«  Alors bon voilà, faut faire la tournée des popotes tous les jours sur les blogs, d’abord Aïssa, un petit bonjour, ensuite ici, ça monte bien en popularité. C’est con, on a perdu Muslim. Et le Daniel nouveau, où qu’il est passé ?
Il y en a plein plein d’autres, un Nomadius par ci, un Robocop par là, mais il faut savoir faire des choix dans la vie, autrement on se noie.
Bref, permettez donc que par ma bouche, le consistoire, le sanhedrin, le Centre Rachi, le cercle Mémoire et Vigilance, les Etablissements Blumeinstein et le restaurant Naouri vous remercient de l’attention, l’obsession pardon, que vous semblez porter aux juifs, euh pardon aux sionistes… »

ou

«  Attends Mayorque, il faut que je réponde à Jean-Mi !
Tu connais les blogs anti-pédé ? J’y vais aussi.
C’est débile ce que tu viens de dire, J.Miche !
Je me sens obligé de passer ici, sinon c’est non-assistance à personne en danger !
Je t’ai déjà dit que ma mère s’était retrouvé à Auschwitz ?
Et la tienne, non ?
J’ai une dette comme on dit.
Une tare, si tu préfères.
Ca m’amuse pas en vérité, ça me fait pleurer.
Pour de vrai »

Vous l’avez sans aucun doute reconnu (citations du 04/09/2009), et comment explique-t-il cet inspecteur des blogs qu’il a le droit, non, le devoir de "désinsectiser" les blogs ? parce que « [sa] mère s’était retrouvé à Auschwitz ».

Et à partir de ce fait affirmé, il se donne le pouvoir de décider qui est antisémite (moi par exemple) — et qui ne l’est pas (Kamile par exemple) — et de traiter celui qu’il a ainsi étiqueté de mouche à merde, de face de rat crevé, etc. etc.

Vous croyez à cela ? et bien vous avez tort car par un renversement classique de comédie de boulevard, c’est votre serviteur qui se trouve en réalité être l’inspecteur des blogs. C’est ce qu’Abou nous explique dans sa dernière note.

 
Mais passons à l’argument qui tue

« je te rappelle qu’une fois tu m’as demandé pourquoi mon numéro de téléphone était resté à une ancienne adresse… !!! »

Mais naturellement que je me le rappelle avec le foin que vous en avez fait chez le vénéré. Dans l’annuaire téléphonique, votre adresse était (ou pour le moins semblait) erronée. Dans un message privé je vous le signalai à titre amical dans le cas où cette éventuelle erreur de mise à jour vous eût échappé. Et vous avez considéré cela comme une agression, sans doute par application de normes bizarres en cours dans les troupes de l’Oniten.

Si c’est sur de tels arguments que vous voulez emporter la conviction de ceux qui ne seraient pas déjà convaincus par solidarité franc-nobsonne, c’est un peu court jeune homme.

Et merci pour la correction de la faute de français, courante chez un fils de métèque.

 
 

Page suivante »


Entries et commentaires feeds.