Les 2 plumes toujours aussi légères

31/07/2013 à 21:32 | Publié dans Anti-(In)secte | Un commentaire
Étiquettes : , , , , , , ,

 
Ou l’art et la manière de fabriquer un ragot à partir d’un faux.

« Et ce type est venu chez Caquedrole demander le numéro matricule tatoué sur le bras de la mère d’Abou. »

Écrit par : plumeplume | 31/07/2013

qu’elles disent chez Pyro les 2 plumes. Mais Caquedrole a republié les commentaires sous son article sur Chabrol. Vous pouvez donc facilement vérifier comment les francs-nobsons fabriquent des faux .

 
J’ai d’ailleurs rappelé la question d’origine qui était :

« Tiens ! Abou, à propos de transport en commun, mon oncle est inscrit sur la liste du transport qui est parti de Compiègne le 22 janvier 1944. Et votre maman, elle est sur quelle liste ? »

C’était le 30/04/2010.

 
Et pour ceux qui ne veulent pas relire les 91 commentaires sous l’article de Caquedrole sur Chabrol, application des benoîtitudes n°3 et 4, je cite le texte exact du commentaire déformé en « Et ce type est venu chez Caquedrole demander le numéro matricule tatoué sur le bras de la mère d’Abou. » par les 2 plumes :

«  En blogosphère, je suis d’accord avec Mirage : nous sommes Personne. Nous sommes ce que nous écrivons, point barre.

Par exemple un mec peut bien raconter n’importe quoi sur sa mère qui serait ci ou serait ça. Mais bizarrement quand on lui demande pourquoi on ne la trouve pas sur http://www.bddm.org, pas de réponse. Alors réalité ou fiction blogosphérique ? Comment savoir ?

De même quand on ne veut pas qu’on parle de son boulot pour les labos pharmaceutiques, ou de son père qui paraît-il été raciste, faut pas en parler en premier. Et quand on veut pas être cité, faut pas écrire sur les blogs publics. »

Écrit par : j.michel | 14.09.2010

 
Un ragot à partir d’un faux donc.

 
 

Un commentaire »

RSS feed for comments on this post.

  1. Ca alors !!! Je vois que la polémique va tjs bon train. J.Michel vous devriez savoir que les francs-nobsons sont une race qui utilise tous les moyens pour discréditer leurs adversaires. J’ai essayé en son temps de propager cette alerte mais en vain. Alors maintenant chaque fois qu’une victime tombe dans leurs pattes, je ris. J’apprends que Bruno est sorti de ses cendres… Ca ne m’étonne pas. Avec nos petites retraites, un job d’appoint n’est pas négligeable pour ce qu’il rapporte.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :